Le mirage des technologies à Madagascar: conférence-débat ce 30 novembre 2012 à 17 heures à la mairie de Tanà

L’ONG Habaka (anciennement Malagasy i-Hub) est invitée à participer à la conférence-débat dénommée DATA que les YLTP-iens organisent régulièrement depuis quelques temps maintenant. Le thème est on ne peut plus provocateur dans la mesure où il s’intitule « Le mirage des technologies à Madagascar »- j’imagine que la formulation du sujet est telle que cela doit susciter l’intérêt, et en général la provocation y contribue énormément. A première vue, ce thème me semble très fataliste, mais, qui sait, on en saura davantage lors du débat qui se tiendra à la Mairie d’Antananarivo ce 30 novembre 2012 à partir de 17 heures -d’ailleurs, si tu penses pouvoir apporter ton point de vue à ce débat, on t’invite à nous y rejoindre.

En supposant que le mot « technologie » se cantonne à la partie TIC, la liste des panelistes est quand même prometteuse : des représentants d’organismes étatiques (le DG de l’OMERT – autorité de régulation des télécoms à Madagascar ; le  DG de l’ORTM  ainsi que le DSI de la CUA) d’une part ; ensuite un gérant d’une entreprise qui œuvre dans les TIC (Tech Média) et finalement une ONG qui milite pour la promotion de l’usage des TICs à Madagascar (l’ONG Habaka, anciennement connu sous le nom de Malagasy i-Hub). Il y manque toutefois des représentants des consommateurs, et nous mobilisons les consommateurs à venir participer à cette conférence-débat pour faire entendre leurs voix.

Que pouvons-nous attendre de cette conférence ?

Au niveau du Habaka, nous espérons que ce soit une plateforme pour mobiliser les gens à entreprendre dans les TIC- quand bien même des problèmes existent dans ce secteur. Le fait de ne pas avoir invité des représentants des opérateurs téléphoniques ou internet de la place nous laisse présager que le débat ne se cantonnera pas à des « plaintes » envers ces opérateurs tout simplement. Au niveau du Habaka, nous avons résolument décidé d’adopter une attitude entreprenante par rapport à l’usage et la vulgarisation des TIC, avec les moyens du bord sans toutefois manquer d’ambition. D’ailleurs, soit-dit-en-passant, nous sommes à la recherche de partenaires permanents (ou ponctuels) pour mettre en oeuvre nos programmes.

Et toi ? Quelle est ton opinion ? N’hésite pas à commenter ici. Ou mieux, viens participer à cette conférence.

 

Pour suivre les live-tweets de l’évenement (ou tout ce qui se prépare autour de celui-ci), n’hésites pas à suivre et à interagir via le hashtag #data3011 sur twitter